Fdesouche

Après 80 albums, le cow-boy solitaire qui “tire plus vite que son ombre” va enfin mettre en avant les Noirs américains.

[…] “Les histoires de Lucky Luke sont censées se dérouler durant la guerre de Sécession, et au-delà, pourtant jamais les Afro-Américains ne sont représentés dans les albums, sauf de manière marginale”, a expliqué Jul, scénariste des deux précédents albums de Lucky Luke, La Terre promise (2016) et Un cow-boy à Paris (2018).

Divine surprise ou cadeau empoisonné ? Notre cow-boy solitaire hérite d’une immense plantation de coton en Louisiane !

Accueilli par les planteurs blancs comme l’un des leurs, Lucky Luke va devoir se battre pour redistribuer son héritage aux fermiers noirs.

Dans cette lutte contre les puissants de la région et contre la ségrégation raciale, il va être, contre toute attente, épaulé par les Dalton, pourtant venus pour l’éliminer, et par les Cajuns du bayou, ces Blancs laissés-pour-compte de la prospérité du Sud.

bfmtv.com

 


Fdesouche sur les réseaux sociaux