Fdesouche

Le président du Niger Mahamadou Issoufou, président en exercice de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao) a estimé ce mardi qu’une «annulation de la dette» des pays les plus fragiles «ne suffira pas» à compenser les conséquences de la pandémie sur le continent.

«L’ampleur de la crise économique que connaîtront nos Etats nécessite un soutien financier qui va au-delà d’un simple moratoire. Un moratoire me semble insuffisant (…) Même une annulation de la dette ne suffira pas», a affirmé le président Issoufou à la Task Force sur le coronavirus de l’Union Africaine (UA). […]

Le Figaro


Fdesouche sur les réseaux sociaux