Fdesouche

D’ici à 2050, le changement climatique pourrait entraîner le déplacement forcé de plus de 140 millions de personnes, selon la Banque mondiale. A l’occasion des Conversations organisées par Thinkers & Doers et le JDD au Jeu de paume à Paris, intellectuels et acteurs économiques ont échangé sur le vivier de talents et de créativité à explorer dans les mouvements de population.

Mais les freins sont nombreux. “Il y a en France un rejet de l’autre , observe Mathieu Lefèvre, cofondateur de l’organisation More in Common, à l’origine de l’étude “La France en quête” sur le vivre-ensemble. “ En réalité, c’est nous le problème , poursuit-il. Nous ne savons plus qui nous sommes et quel est notre projet de société, alors nous pointons l’autre du doigt.” Spécialiste du fait migratoire, le sociologue Smaïn Laacher analyse : “L’immigration suscite la polémique car la figure de l’étranger est perçue comme celle qui met du désordre dans le monde social et oblige à redéfinir l’ordre national.” […]

Comment contrer ce rejet ? En faisant de la migration un outil générateur de valeurs sociale, économique et culturelle , selon Alice Barbe. Il y a huit ans, elle a cofondé Singa, une plateforme pour favoriser les échanges entre locaux et nouveaux arrivants, ainsi que des incubateurs d’entreprises. […] Rassembler implique de dépasser les étiquettes, renchérit Alice Barbe. “On réduit toujours les réfugiés à leur statut juridique, regrette-t-elle. On les décrit à travers ce qu’ils n’ont pas – des papiers, un travail, la maîtrise du français – et jamais à travers ce qu’ils peuvent apporter.” […]

Le JDD


Fdesouche sur les réseaux sociaux