Fdesouche

Extrême droite, ultragauche, mouvance conspirationniste… Des milliers de personnes doivent manifester dimanche 17 mai contre les restrictions face au Covid-19. Ces mobilisations semblent avoir pris par surprise les autorités, d’autant qu’elles gagnent en intensité au moment ou l’Allemagne a entame une levée significative des restrictions. Le phénomène n’est pas marginal. Un Allemand sur quatre assure comprendre ces manifestations, selon un sondage Civey.

Rien qu’à Stuttgart, 5 000 personnes ont été autorisées à battre le pavé, malgré l’interdiction des grands rassemblements du fait de la pandémie, là où les organisateurs affirmaient vouloir réunir 500 000 personnes. Des manifestations sont également attendues, comme déjà au cours des dernières semaines à Munich, Berlin, ou encore Dortmund, sous étroite surveillance policière.

Il s’agit d’un assemblage hétéroclite de militants extrémistes, défenseurs des libertés publiques, opposants aux vaccins, voire d’antisémites. Tous se rejoignent pour dénoncer le port du masque dans les magasins ou les restrictions de mouvement qui subsistent après le déconfinement. Certains vont jusqu’à revendiquer le droit d’être contaminés ou à mettre en garde contre l’avènement d’une dictature dans le pays. […]

Des violences ont déjà émaillé certains rassemblements. Le 1er mai, à Berlin, une équipe de la chaîne ZDF a été violemment agressée par une dizaine de personnes proches, selon la police, de l’ultragauche. […] Dans la classe politique, ces « manifestations corona » réveillent le souvenir du mouvement islamophobe allemand Pegida, à l’origine de la poussée de l’extrême droite anti-migrants en Allemagne. […]

Le Point


Fdesouche sur les réseaux sociaux