Fdesouche

La France a vu son volume de confection de masques exploser ces derniers jours sur le territoire français. Une filière créée en quelques jours grâce aux initiatives locales de toutes petites entreprises du textile réparties sur tout le territoire.

Début mars, la France comptait trois producteurs de masques de protection sur son sol. Un mois plus tard, toute une filière a pris corps, portée par quelque 300 TPE et PME réparties sur tout le territoire, qui produisent chaque jour 500.000 masques au total. Voici comment ces toutes petites structures du textile et de l’habillement ont réussi à créer tout un écosystème industriel national en quelques jours.

Tout a commencé par des initiatives locales. Par exemple celle de 1083, le fabricant de jean made in France basé à Romans-sur-Isère. “Début mars, des médecins et des infirmiers locaux sont venus nous demander de leur fabriquer des masques”, raconte Thomas Huriez, fondateur de 1083. “Quelques jours avant, face à la pénurie, le CHU de Grenoble avait publié sur les réseaux sociaux un modèle à réaliser par ses propres moyens. Nous sommes donc partis de ce patron, et il y a dix jours, on a commencé la production”, continue le dirigeant du fabricant de jean. […]

Ce jour-là, il décide de stopper totalement la production de jean pour ne faire que des masques. Il rappelle des salariés au chômage partiel pour monter une cellule en télétravail qui gère les commandes et l’administratif. Les magasins de tissus du coin lui donnent du coton. Des couturières proposent d’aider bénévolement en faisant des masques sur leur machine personnelle. […]

bfmtv


Fdesouche sur les réseaux sociaux