Fdesouche

16/01/2020

Malgré une ultime tentative pour empêcher son expulsion, Aly Diawara a bien décollé de Roissy hier, mercredi 15 janvier, à destination de la Guinée Conakry.

“Je ne sais vraiment pas quoi dire […] Je ne comprends pas… C’est la première fois qu’il a été conduit à l’aéroport. Il a le droit de refuser.”

Alors que l’avion de son compagnon était sur le point d’atterrir à Conakry hier soir vers 19 h 38 (1) (avec 38 minutes de retard sur l’horaire prévu), Ingrid Berthet semble en état de choc.

(…) « A sa descente d’avion en Guinée, il est possible qu’Aly soit attendu par les autorités de police », s’inquiétait Muriel El Kolli, une proche de Chrétiens migrants, vent debout contre l’injustice. « Simplement parce qu’il est expulsé alors qu’il n’a rien fait de mal. » Elle qui attendait « juste un petit geste de bienveillance » à l’égard de ce débouté du droit d’asile intégré socialement et sportivement à Amboise, semble épuisée. Dépitée.

(…) La Nouvelle République


03/01/2020

Aly Diawara, originaire de Guinée et installé à Nazelles-Négron depuis 18 mois, n’a pas été expulsé, ce jeudi, comme annoncé. La décision est néanmoins “maintenue” assure la préfecture. 

C’est ce  jeudi 2 janvier qu’était prévue l’expulsion d’Aly Diawara, cet homme originaire de Guinée, installé avec sa compagne à Nazelles-Négron depuis 18 mois, qui fait l’objet d’une obligation de quitter le territoire. Près de 150 personnes s’étaient rassemblées à Tours mercredi après-midi pour le soutenir.

Une plainte pour injures et messages haineux sur les réseaux sociaux

(…)


01/01/2020

Aly Diawara est un jeune migrant arrivé en Touraine il y a 4 ans. En 2018, il rencontre Ingrid, avec qui c’est le coup de foudre. Leur mariage va se heurter à un refus. Alors que sa compagne est enceinte, Aly est menacé d’être expulsé vers la Guinée, son pays d’origine, le 2 janvier.

Ingrid et Aly sont un jeune couple qui rêve de se marier. Elle, 36 ans, est mère de trois enfants et est assistante de direction. Lui, 21 ans, est entraîneur bénévole au club de foot d’Amboise en Indre-et-Loire. Ils vivent ensemble depuis un an et demi et attendent un premier enfant. Mais l’histoire d’amour s’est transformée en cauchemar. Aly est placé en rétention depuis plus d’un mois et est menacé d’expulsion vers son pays d’origine, la Guinée. Débouté du droit d’asile, le jeune homme s’est vu être assigné deux fois à résidence et a été soupçonné de mariage blanc avec sa compagne.

Ingrid Berthet et Aly Diawara se rencontrent en juin 2018. (…) À cette époque, Aly est hébergé par des centres d’accueil ou par des amis depuis deux ans et demi. Ingrid, elle, a trois enfants de 9 ans, 12 ans et 17 ans, et les élève dans la commune de Nazelles-Négron. “Il était adorable avec mes enfants, je lui ai naturellement proposé de venir vivre avec nous assez rapidement.”

(…) Ingrid se tourne alors vers la commune où résident ses parents, Fondettes. “Le maire, Cédric Oliveira, nous connaît très bien et accepte notre demande. Nous posons une date de mariage en juin 2019… On m’annonce 48 heures avant le mariage que celui-ci est annulé.” La raison : le maire de Nazelles-Négron a fait un signalement de suspicion de mariage blanc à la mairie de Fondettes.

France 3

 


Fdesouche sur les réseaux sociaux