Fdesouche
États-Unis – Afro-Américains et Latinos sont sous-représentés dans l’industrie des nouvelles technologies. Et la parité est loin d’être généralisée. Mais les initiatives se multiplient pour changer les choses.

La région de la Baie de San Francisco affiche une insolente bonne santé économique. Au cours du premier semestre 2019, 67 500 emplois y ont été créés, portant le nombre total de postes occupés à 4,1 millions, un record historique. Cette prospérité est notamment imputable à la forte croissance de l’industrie des nouvelles technologies, dont la taille a crû de 57 % au cours des dix dernières années. Elle emploie aujourd’hui 836 .000 personnes.

(…)

Les personnes de couleur demeurent sous-représentées dans l’industrie des nouvelles technologies, malgré une prise de conscience de la part des acteurs économiques.

« La plupart des entreprises publient désormais des rapports annuels sur la diversité qui montrent une amélioration, mais on constatedes carences, notamment aux postes à responsabilité », affirme Carolina Milanesi, analyste chez Creative Strategies, cabinet d’intelligence de marché basé dans la Silicon Valley.

(…) Tout le monde ne s’accorde pas sur les solutions à adopter. À l’été 2017, James Damore, un jeune ingénieur de Google, a critiqué la politique de discrimination positive adoptée par son entreprise. Ses déclarations ont provoqué un tollé, et James Damore a finalement été licencié. L’affaire en a mécontenté beaucoup, certains y voyant la preuve d’un sexisme latent au sein de l’entreprise, d’autres un manque de liberté d’expression. En août dernier, afin d’éviter de nouvelles affaires de ce genre, Google a ordonné à ses employés de ne plus se lancer dans des discussions politiques au travail.

(…) La Tribune


Fdesouche sur les réseaux sociaux