Fdesouche

[…] De nombreuses mesures sont actuellement en discussion comme l’augmentation des cotisations, la prise en compte de toute la carrière vs. les 25 meilleures années, l’instauration d’un âge pivot au-delà de l’âge légal actuel ou encore la réduction des droits familiaux. Les personnes qui ont travaillé moins longtemps ou aux “carrières heurtées” (maternité, congé parental, chômage…) seront fortement désavantagées et en particulier les femmes, pointe cette étude réalisée à partir d’un échantillon de 2.000 personnes représentatives.

Les carrières hachées, le temps partiel, les bas salaires sont autant d’inégalités professionnelles qui viennent se répercuter sur le niveau des pensions, celles des femmes – hors réversion – étant inférieures de 42% en moyenne à celle des hommes, relève le dernier rapport de la direction de la Recherche et des Statistiques (DREES). En 2016, les hommes touchaient en effet en moyenne 1.739 euros brut de pensions contre 1.065 euros pour les femmes.

Challenges


Fdesouche sur les réseaux sociaux