Fdesouche

C’est une première : le parquet national antiterroriste (PNAT) a chargé des juges d’instruction d’enquêter sur des soupçons de crimes contre l’humanité commis par un jihadiste français : le toulousain Sabri Essid, présumé mort et accusé d’exactions contre les Yazidis. (…)

C’est une première car, jusqu’à présent, les jihadistes français faisaient uniquement l’objet de poursuites pour des infractions à caractère terroriste. Des associations, dont la Fédération Internationale des Droits de l’Homme, réclamaient un élargissement aux soupçons de crimes contre l’humanité.

Des juges d’instruction du pôle spécialisé “Crimes contre l’humanité” du tribunal de Paris vont désormais poursuivre les investigations.

Faute de preuve de la mort d’Essid, un procès pourrait tout de même avoir lieu, offrant à des victimes Yazidis la possibilité de se porter partie civile. (…)

 

France 3 Régions

Lire aussi : Le djihadiste Sabri Essid, « demi-frère » par alliance de Mohamed Merah, serait mort en sautant sur une mine (Màj : Il serait mort exécuté pour cause de rivalités)


Fdesouche sur les réseaux sociaux