Fdesouche

En prélude au premier Salon mondial du Tourisme de la saison, IFTM top Resa, à Paris, le tourisme marocain se porte mal. Sa part du marché français semble lui échapper. Les flux touristiques en provenance de la France ont de nouveau baissé de 12% en termes d’arrivées, et de 6% pour les nuitées, au mois de juillet, rapporte L’économiste.

Le tourisme marocain vit ses jours sombres. A l’origine de ce malaise, quelques situations moins reluisantes. On peut citer, entre autres, la faillite du voyagiste britannique, Thomas Cook, la stagnation du marché français, la récession économique, le drame d’Imlil, la polémique autour des bénévoles belges vêtus de short et la qualité des Ressources humaines et des services. […]

Tout porte à croire que la France développe à nouveau un désamour vis-à-vis du tourisme marocain. Les raisons en seraient diverses et variées. Il s’agit, entre autres, de la baisse du pouvoir d’achat des Français, l’impact du mouvement des gilets jaunes en France, la suppression de quelques liaisons entre les deux pays et le lynchage médiatique dirigé contre Marrakech par des médias français. […]

bladi


Fdesouche sur les réseaux sociaux