Fdesouche
https://www.revue-elements.com/produit/la-societe-de-surveillance/

Le cardinal Robert Sarah a déclaré que la défense de l’immigration reposait sur une mauvaise interprétation des Évangiles par les prêtres et les évêques “ensorcelés” par les questions politiques et sociales.

Son interview avec le magazine français Valeurs Actuelles est parue le week-end dernier, à peu près en même temps que le pape François s’exprimait en faveur des migrants africains lors de sa visite au Maroc.

“Il vaut mieux aider les gens à s’épanouir dans leur pays que les encourager à venir dans une Europe en pleine décadence”, a-t-il déclaré. “C’est une fausse exégèse que d’utiliser la parole de Dieu pour promouvoir la migration. Dieu n’a jamais voulu ces déchirements.”

Le cardinal guinéen, l’une des voix les plus conservatrices du Vatican, a dit que les prêtres, les évêques et même les cardinaux avaient aujourd’hui peur de proclamer l’enseignement divin.

“Ils ont peur d’être mal vus, d’être perçus comme réactionnaires. Alors ils disent des choses floues, vagues et imprécises pour échapper à la critique, et ils épousent l’évolution stupide du monde” dit-il.

Les migrants arrivant en Europe sont stationnés quelque part sans travail ni dignité, a-t-il ajouté. “C’est ce que veut l’Église ?” demande-t-il.

L’Eglise ne doit pas soutenir “cette nouvelle forme d’esclavage” car l’Occident, avec son faible taux de natalité, risque de disparaître, a-t-il affirmé. “Si l’Europe disparaît, et avec elle les valeurs inestimables du Vieux Continent, l’Islam va envahir le monde et nous changerons complètement la culture, l’anthropologie et la vision morale.”

The Tablet

(Traduction FDS)


Fdesouche sur les réseaux sociaux