Fdesouche

Washington avait accusé Moscou de violer l’accord signé entre les deux puissances en 1987 afin de réduire les risques d’un affrontement de grande ampleur.

Les Etats-Unis sont sortis, dès samedi 2 février, du traité sur les forces nucléaires à portée intermédiaire (FNI) signé en 1987 par Ronald Reagan et Mikhaïl Gorbatchev. Le président russe Vladimir Poutine a annoncé samedi que son pays suspendait aussi sa participation au traité de désarmement nucléaire FNI en réponse à la suspension américaine entrée en vigueur le même jour.[…]

Les Etats-Unis accusent la Russie de violer les dispositions d’un texte bilatéral visant à l’élimination de tous les missiles de croisière et missiles balistiques lancés depuis le sol et ayant une portée se situant entre 500 et 5 500 km. Or, selon le Pentagone et l’OTAN, Moscou possède dans son arsenal le missile Novator 9M729 (ou SSC-8), qui serait en mesure de frapper des villes européennes. Moscou conteste, affirmant – sans en apporter la preuve – que la portée de cet armement est limitée à 480 km. […]

Pour William Burns, ancien ambassadeur américain à Moscou, la sortie du traité FNI couplée à l’annonce par Donald Trump du développement de nouvelles armes nucléaires, et les débats sur le probable abandon du traité New Start dans les prochains mois pourraient entraîner une déstabilisation complète des équilibres stratégiques.[…]

Le Monde

 

 


Fdesouche sur les réseaux sociaux