Fdesouche

L’ancienne présidente de l’Alternative pour l’Allemagne (AfD), qui avait claqué la porte du parti d’extrême droite allemand après son succès aux élections législatives, a annoncé jeudi la création d’une nouvelle formation “le Parti bleu”.

A partir de novembre, elle entend entamer toute une série de réunions publiques d’abord dans son fief de la Saxe, puis dans l’ensemble de l’Allemagne.
Elue députée nationale aux législatives du 24 septembre sous l’étiquette AfD, Mme Petry a quitté dès le lendemain avec fracas le parti qu’elle codirigeait pour en dénoncer la dérive, une radicalisation illustrée par des propos très controversés sur les crimes nazis et les musulmans.
Son départ surprise de l’Afd illustre les rivalités internes permanentes au sein de ce mouvement créé en 2013 et qui est partagé entre un courant national-libéral en perte de vitesse, qu’elle incarnait, et un autre, identitaire et extrémiste, qui paraît avoir pris le dessus à l’occasion des législatives.

Source 1


[…] Avec son nouveau parti, elle veut conquérir les électeurs conservateurs déçus, pour lesquels l’AfD se situe trop à droite.

[…]

” Le bleu est le symbole des conservateurs, mais aussi d’une politique libérale en Allemagne et en Europe. Le bleu est la couleur grâce à laquelle la CSU [branche bavaroise de la CDU de Merkel] est devenue politiquement populaire en Bavière. Il s’agit de renouer avec cela à l’échelon national.”

[…] Selon le responsable fédéral des opérations électorales, “le Parti bleu” a été créé le 17 septembre, une semaine avant les élections au Bundestag.

(Traduction Fdesouche)

Source 2


Fdesouche sur les réseaux sociaux