Fdesouche

La capitale n’en avait pas construit depuis la fin du joug ottoman, au début du XIXe siècle.

Depuis quelques jours, la presse grecque diffuse largement la photo d’une vaste ossature métallique, où l’on aperçoit des sacs de ciment, des bidons de chantier, disséminés çà et là. Ce sont les fondements de la première mosquée d’Athènes. La ville n’en avait pas construit depuis la fin du joug ottoman, au début du XIXe. Situé dans le quartier d’Elénoa près du centre, l’édifice fera 500 m2, mais il n’est pas prévu d’ériger un minaret. Les autorités ont prévu la fin des travaux – qui coûteront à l’État grec 946.000 euros – pour la fin avril.

(…)

Le Figaro

fff


Fdesouche sur les réseaux sociaux