Fdesouche

Quelque 900 personnes, selon la police, ont défilé samedi à Quimper (Finistère) à l’appel d’un collectif antifasciste pour protester contre un rassemblement anti-migrants organisé par le mouvement nationaliste et identitaire breton ADSAV. De nombreuses forces de l’ordre avaient été mobilisées pour éviter tout contact et tout incident entre les deux groupes.

Les identitaires, au nombre de 150 selon la police, s’étaient donnés rendez-vous devant la préfecture, alors que le collectif antifasciste, formé d’une vingtaine d’associations, a défilé dans le centre-ville.

Les deux groupes se sont fait face durant près d’une demi-heure, cantonnés chacun sur une des rives de l’Odet, la rivière qui traverse Quimper, par des CRS qui interdisaient la traversée des ponts aux manifestants et contre-manifestants. Dans une ambiance tendue, les deux groupes ont échangé slogans, insultes et quolibets.

Quelques dizaines de migrants sont accueillis actuellement dans le Finistère, notamment à Pleyber-Christ, près de Morlaix, et à Fouesnant, dans le sud du département.

Face à face tendu entre Adsav et antifascistes par OuestFranceFR

Le Parisien


Fdesouche sur les réseaux sociaux