Fdesouche

Extraits d’une Tribune d’Olivier Roy (Professeur à l’Institut universitaire européen de Florence) : «C’est la fin du discours multiculturaliste en France»

Le communautarisme est un fantasme que la représentation des banlieues cristallise. Les populations musulmanes ne sont pas communautarisées : pas de représentation nationale, pas de réseau d’écoles confessionnelles, pas de parti politique. Oui, dans les quartiers, le taux de délinquance est important et il y a une économie souterraine, mais il y a aussi une vie sociale, une mixité…

L’extrême droite est-elle en train de gagner la bataille des idées ?
La nouvelle droite veut conquérir l’hégémonie culturelle, selon le schéma défini par le théoricien marxiste Antonio Gramsci (1891-1937). Elle abandonne ainsi le racisme biologique fasciste et les références de Le Pen père […].
C’est le cas pour le «différentialisme culturel» de Claude Lévi-Strauss, qui consistait à dire que toutes les cultures étaient égales en dignité, mais que chacune possédait sa dynamique et sa logique propres. De la même manière, l’anthropologue Margaret Mead (1901-1978), qui était pourtant de gauche, a vu ses idées passer à droite de l’échiquier politique. […]

Comparez les listes des médecins des années 1980 avec celles d’aujourd’hui. Il y en aura toujours pour dire qu’on «nous» remplace, moi je dis «mutation». Si vous prenez la liste des médecins des hôpitaux sur trois générations, vous allez voir apparaître des Weissman, puis les Benichou et maintenant les Abdelmalek. C’est un des signes qui montrent que l’intégration fonctionne.

Tôt ou tard, la société réelle transformera la société politique et je pense qu’on est en train de vivre cette période. Vous le voyez sur le plan local, le FN recule dans les centres-villes, entre autres parce qu’une bourgeoisie musulmane de plus en plus nombreuse y vit et qu’elle est intégrée dans la sociabilité locale. En revanche, dès que vous passez dans les résidences périurbaines, vous retrouvez le vote frontiste, mais surtout parce que les services de l’Etat y sont défaillants. […] Et le Front national essaie de réinventer le communautarisme culturel autour du folklore et de l’apéro saucisson-vin rouge. Cette identité «laïque» ne se reconstruit pas sur la culture mais sur des marqueurs folkloriques. L’identité, c’est quand on a perdu la culture. On ne voit pas Proust parler d’identité. […] Le Monde


Fdesouche sur les réseaux sociaux