Fdesouche

La Grèce s’apprête à renforcer ses contrôles aux frontières maritimes et terrestres dans l’hypothèse d’une vague massive d’arrivée réfugiés syriens, a annoncé lundi le ministre de l’Ordre public Nikos Dendias.

Le gouvernement a aussi préparé une nouvelle loi qui prévoit des peines plus lourdes pour les immigrants sans papiers ayant commis des délit que pour les citoyens grecs ou les immigrés régularisés.

Le ministre a précisé devant la presse, à l’issue d’une réunion avec ses homologues de la Défense et de la Marine marchande chez le Premier ministre Antonis Samaras, qu’ils avaient discuté de mesures pour renforcer les contrôles en mer Egée. Une vague de migrants commence à être perceptible, elle n’a pas encore atteint la Grèce en nombre important, actuellement elle se dirige vers la Turquie, la Jordanie et l’Irak, mais le pays doit être prêt, a-t-il expliqué.
M. Samaras a mis en garde contre toute destabilisation de la Grèce via une vague d’arrivée massive de réfugiés syriens. «Je me lève chaque matin en me demandant ce qui s’est passé en Syrie», a déclaré M. Samaras au Washington Post. «Des milliers de gens pourraient arriver en Grèce et l’immigration illégale est déjà un très gros problème pour nous. Imaginez si ce chiffre est multiplié par dix», a-t-il ajouté. […] Romandie (Merci à Zatch)


Fdesouche sur les réseaux sociaux