Fdesouche

Devant la recrudescence des attaques, l’État français a organisé cette semaine «Piranet 2012», un exercice grandeur nature de «crise informatique majeure».

Publicité

Alors que les attaques d’Anonymous se multiplient depuis janvier, que Bercy a été piraté en 2011 par des espions, l’État français s’est livré cette semaine à un exercice grandeur nature de «crise informatique majeure». Ce Piranet 2012 «simulait une attaque de grande ampleur sur l’internet français et contre les réseaux des administrations», a fait savoir le 10 février, l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (Anssi). L’exercice «visait à tester la capacité de l’État à réagir et à se coordonner en cas d’attaques causant de graves dysfonctionnements des systèmes d’information de la Nation». Outre les ministères habituellement impliqués dans ce type d’exercice, «des opérateurs d’importance vitale des secteurs de la santé, des transports et des communications électroniques» ont été associés à Piranet 2012. […]

Le Figaro


Fdesouche sur les réseaux sociaux