Fdesouche

Les événements les plus anodins peuvent donner lieu à d’injustifiables déchaînements de violences. C’est ce qui s’est produit hier soir vers 20 heures sur la ligne 23. L’autobus roulait en direction de l’aéroport Nice-Côte-d’Azur et à hauteur du rond-point des Sagnes, à proximité du terminal 1, trois passagères ont manifesté la volonté impérieuse de descendre entre deux arrêts.

Var Matin

(Merci à Miserecord)


Fdesouche sur les réseaux sociaux