Fdesouche

L’artiste suédois Lars Vilks qui a reçu des menaces de mort pour un dessin représentant le prophète Mahomet avec un corps de chien a déclaré avoir été agressé hier lors d’une conférence à l’Université d’Uppsala.

(Merci à Nico)

Il a expliqué à l’Associated Press qu’un homme installé au premier rang s’était précipité sur lui et l’avait frappé à la tête. Lars Vilks a précisé que ses lunettes étaient cassées mais qu’il n’avait pas été blessé. On ignore dans l’immédiat ce qu’il est advenu de l’assaillant.

L’artiste donnait une conférence sur les limites de la liberté d’expression dans le monde de l’art. D’après lui, un groupe d’une quinzaine de personnes avait crié et tenté d’interrompre la conférence avant l’incident. Nombre d’entre elles ont rejoint l’avant de la salle après l’agression. Des heurts les ont opposés à des agents de sécurité, a déclaré l’artiste.

Le Figaro


Fdesouche sur les réseaux sociaux