Fdesouche

L’auteur et comédienne féministe d’origine algérienne, Rayhana, a été agressée, aspergée d’essence, et insultée mardi soir alors qu’elle se rendait Maison des Métallos (XIe), a annoncé son entourage. Malgré tout, elle est montée sur scène pour la représentation de sa pièce «A mon âge je me cache encore pour fumer». La préfecture de police a confirmé l’agression, mais n’a pas voulu donner de détails car «une enquête a été ouverte».
La féministe a été aspergée d’essence et ses «agresseurs lui ont ensuite jeté une cigarette au visage, fort heureusement sans enflammer la jeune femme», ont expliqué ses proches. «L’agression physique s’est doublée d’une agression verbale qui laisse peu de doutes sur le lien existant entre cette tentative d’homicide et les représentations en cours qui se poursuivront jusqu’à la fin», a indiqué la même source. La pièce de théâtre de Rayhana, donne la parole à neuf figures féminines aux prises avec le refoulement et la violence, réunies dans un hammam à Alger.
suite


Fdesouche sur les réseaux sociaux