Fdesouche

L’UMP, à la suite de Nicolas Sarkozy, veut faire de la sécurité un thème de campagne pour les élections régionales de mars. Valérie Pécresse a été la première à ouvrir le débat en Ile-de-France, à propos de la mort du lycéen, tué le 8 décembre par un autre élève, dans l’enceinte du lycée Darius-Milhaud au Kremlin-Bicêtre (Val-de-Marne). Mais la droite peine à exploiter ce thème.
Patron (PS) de la région, Jean-Paul Huchon prétend faire de la sécurité un des points forts de son bilan. Quant à Cécile Duflot, candidate des Verts, elle déplore la “surenchère” entre l’UMP et le PS sur le sujet, mais n’entend pas “fuir la confrontation” sur cette question. Elle affirme que “la région a un rôle à jouer pour assurer la tranquillité des citoyens”.
Le budget global de l’Ile-de-France pour la sécurité – dans les transports et les lycées – s’élève à 100 millions d’euros par an, a-t-elle précisé. “Si Mme Pécresse m’attaque sur la sécurité, elle perd son temps, assure Jean-Paul Huchon. Je ne fais pas partie des angélistes au PS et je ne suis pas suspect de laxisme.” Et le président de la région d’enfoncer le clou : “l’Ile-de-France est la seule région à financer la construction de commissariats alors que la sécurité est une prérogative régalienne.”
Europe Ecologie et les Verts devraient proposer dans leur programme “la création d’un corps de médiateurs régionaux qui interviendrait dans les lycées et dans les transports”, explique-t-elle. Le Monde
Ce mardi, à l’appel de Luc Chatel, l’ensemble des proviseurs de lycées et principaux de collèges son appelés “à faire respecter une minute de silence” mardi, à la mémoire d’Hakim, un lycéen poignardé vendredi.


Fdesouche sur les réseaux sociaux