Fdesouche

Un “marchand de tapis” de Chavagne (Ille-et-Vilaine) vient d’être arrêté pour travail dissimulé et fraude fiscale. Il vivait dans le luxe, contrairement à sa déclaration fiscale : grosses cylindrées allemandes, gros 4×4 américain, piscine près de sa maison de 400 m², rien n’était trop beau.
Un escadron de gendarmes mobiles a encerclé une propriété, ceinte par d’épaisses haies. Policiers et gendarmes ont interpellé deux personnes, un homme de 45 ans et sa mère. Ils sont tous deux soupçonnés de travail dissimulé et de fraude fiscale.
Le Groupement d’intervention régional (GIR) de Rennes enquêtait depuis huit mois sur les activités d’un membre de la communauté des gens du voyage, sédentarisé à Rennes, près des étangs d’Apigné. L’homme exerce le métier de marchand de tapis, profession héritée de ses parents. Son train de vie a rapidement intrigué les enquêteurs. Sa déclaration fiscale n’avait rien à voir avec le luxe tapageur de son existence. Grosses cylindrées allemandes, gros 4×4 américain, piscine près de sa maison de 400 m2, rien n’était trop beau.
Le commerce à domicile, chez des clients ciblés ou démarchés, laisse place en 2006 à l’achat d’un magasin à Dinard, en face du casino. Selon le GIR, rien n’était déclaré dans le local. Les charges fiscales et sociales n’auraient jamais été versées. Les tapis, d’une qualité très moyenne, étaient achetés 200 € au Pakistan et revendus 2 000 ou 2 500 € aux clients. Les bénéfices engrangés par ce commerce ont permis l’ouverture de différents comptes sur lesquels partaient les chèques de la clientèle.
Pour les enquêteurs, l’opération s’avère fructueuse. Trois voitures de luxe, pour un montant total estimé à 150 000 €, ont été saisies. Les gendarmes mobiles ont dû intervenir devant l’hostilité d’une dizaine de membres du clan qui s’opposaient à l’enlèvement des véhicules.
source : ouest-france


Fdesouche sur les réseaux sociaux