Fdesouche

Le collège Maxence-Van-Der-Meersch de Roubaix a ouvert en 2006 une section sportive avec option «football et citoyenneté». Depuis sa création, cette section s’est féminisée : sur 60 élèves, 23 jeunes filles. Mais pourquoi créer une section spécifiquement féminine ?

« Dans notre secteur, ce n’est pas anodin, observe le principal. Il y a à Roubaix une population cosmopolite… » Et pour expliciter son propos, il faut comprendre que la femme n’a pas forcément la place qu’elle devrait avoir et qu’une telle section « leur permet de s’émanciper, de manière sportive mais aussi culturelle »

La Voix du Nord


Fdesouche sur les réseaux sociaux