Fdesouche

J’estime aujourd’hui que l’on se sert du secret défense, en France, pour protéger quelques aigres-fin. Des escrocs s’abritent derrière l’intérêt national et le secret défense pour faire leurs propres affaires.

Dans l’affaire Elf, par exemple, André Tarallo se faisait passer pour l’ayant droit d’Omar Bongo… Je ne suis pas sur que cela corresponde à la réalité. Tarallo, camarade de promotion de chirac à l’ENA, condamné à 7 ans de prison, n’est resté qu’un mois en détention…

On sait maintenant que lors de la vente de sous-marins au Pakistan, Jacques Chirac est intervenu pour qu’Edouard Balladur et son entourage soient déconnectés de ce dossier. Chirac pensait donc que l’entourage d’Edouard Balladur était susceptible de toucher des commissions…

Vous allez assister à de nouveaux développements. J’organise jeudi une conférence de presse au cours de laquelle je vais faire des révélations.

Des preuves seront apportées que l’Elysée et Dominique de Villepin étaient parfaitement au courant… Ils ne pourront plus prétendre le contraire. J’ai des preuves matérielles de ce que j’avance.

Dominique de Villepin est un homme intelligent mais qui a toujours été obnubilé par les services de renseignement, le secret et les coups tordus. Il aurait bien aimé joué un rôle de deux ex machina dans un certains nombre d’affaires, ou d’opérations internationales. Il avait par exemple planifié le renversement de deux chefs d’Etat africains. Source


Fdesouche sur les réseaux sociaux