Fdesouche

Addendum 27/10 : Un supporter parisien a été fauché par une voiture (vidéo ici), un autre a été lynché à terre par la foule :
[dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/xaxihi_incidents-om-psg-jt-france-2_sport[/dailymotion] L’annulation de la rencontre, pour cause de grippe A, a provoqué des incidents sur le Vieux Port et à la gare Saint-Charles. Le président de l’OM, Jean-Claude Dassier, déplore une annulation “tardive”.

Des supporteurs du PSG et de l’OM se sont affrontés dimanche dans le centre de Marseille après l’annonce du report du match, pour cause de grippe A (AFP)
Les violences se poursuivaient dimanche 25 octobre en début de soirée à Marseille, où des incidents ont éclaté entre supporteurs de l’Olympique de Marseille, ceux du Paris Saint-Germain et les forces de l’ordre. Vers 18h, les incidents étaient concentrés autour de la gare Saint-Charles, tandis que le calme revenait sur le Vieux-Port.
Ces violences surviennent après l’annulation du match de football, prévu dimanche soir à 21h, car plusieurs joueurs parisiens sont atteints de la grippe A.
Couteaux et lames de rasoir
Selon une estimation provisoire communiquée par la préfecture, il y eu au moins une dizaine de blessés, dont au moins un policier. Un supporteur du Paris Saint-Germain, fauché par une voiture, souffre de fractures.
On précise de source policière qu’une dizaine de supporteurs du PSG auraient été blessés, parfois à coups de couteau ou de lames de rasoir lors d’affrontements avec leurs homologues marseillais.
Sur le parvis de la gare Saint-Charles, un groupe d’environ 150 supporteurs parisiens, rejoint par plusieurs dizaines d’autres venus du Vieux-Port, était toujours bloqué par un double cordon de forces de l’ordre.

Ils attendaient de prendre un train pour Paris, initialement prévu à 18h28 mais retardé d’une vingtaine de 20 minutes.
Les Parisiens ont été pris à partie par des supporteurs marseillais qui leur lançaient des projectiles depuis le bas des escaliers de la gare. Les forces de l’ordre ont dû faire usage à plusieurs reprises de gaz lacrymogènes pour disperser les Marseillais. Ils ont procédé à une dizaine d’interpellations parmi les assaillants.
suite


Fdesouche sur les réseaux sociaux