Fdesouche
https://www.revue-elements.com/produit/la-societe-de-surveillance/

• 30 septembre : Les deux personnes mortes samedi à Saint-Ouen (Seine Saint-Denis) se seraient entretuées (source)
• 27 sept : Une fusillade entre bandes a fait deux morts samedi dans un quartier de Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis). La première victime est décédée sur place. La seconde est morte à l’hôpital Bichat. Moussa, 25 ans, et Kader, 28 ans, tous deux récemment sortis de prison, ont été tués au cours d’une fusillade aux abords de la cité Arago, à Saint-Ouen. Il pourrait s’agir d’un règlement de comptes sur fond de trafic de drogue, les deux victimes étant connues pour leur implication dans le marché local.
Selon Jacqueline Rouillon, maire (PCF) de Saint-Ouen, la fusillade est «liée au développement de la pratique mafieuse pour le contrôle des stupéfiants sur la ville». D’après l’élue, «l’installation et la profondeur du trafic de drogue» autour de la gare de Saint-Denis expliquerait «l’augmentation du trafic» à Saint-Ouen. Madame Rouillon appelle la police et l’Etat à renforcer leur présence dans ces quartiers « pour rétablir l’ordre».  (Sources 12345) (merci à Pamela)

Vidéo décembre 2007 – où Xavier Raufer suggère, à mots couverts, que l’une des explications de la non-action en matière de criminalité en banlieue est l’irrigation par l’argent de la drogue des pouvoirs politiques. Avec à la clé “la culture de l’excuse”…
«Dans les cités, 8 personnes sur 10 vivent de l’économie souterraine»


Fdesouche sur les réseaux sociaux