Fdesouche

« En 1996, il y a eu des émeutes, des bus brûlés, des affrontements avec la police. Les habitants de Corbeil avaient le sentiment qu’il n’y avait pas de vraie réaction malgré la recrudescence des voitures brûlées, des appartements cambriolés, des cassages en règle et des agressions en série.
Les jeunes des Tarterêts bénéficiaient de tous les avantages que pouvait leur offrir la municipalité : vacances gratuites, projets à profusion, aides en tous genres. Ceux de Montconseil avaient l’impression que plus on cassait, plus on était récompensé.
Alors, c’est ce qu’ils ont fait eux aussi. » (source)


Fdesouche sur les réseaux sociaux