Fdesouche
https://www.revue-elements.com/produit/la-societe-de-surveillance/

“Si on examine la situation comme on le fait dans une entreprise, la Belgique est en faillite virtuelle. Plus on attend, plus la situation s’aggrave”, a déclaré G. Vanhengel, ministre belge du Budget.
3
“Tout le monde doit faire des efforts. Autant les banques que les soins de santé”, a affirmé le ministre. Pour lui, un politicien qui exclut actuellement des hausses d’impôts “n’est pas réaliste”. “Les efforts que nous devrions réaliser sont gigantesques.(…). Pour le ministre flamand, il faut travailler de manière plus efficace avec moins de moyens, ce qui ne signifie “certainement pas plus de fonctionnaires”.
M. Vanhengel se dit convaincu de la possibilité d’une cure d’amaigrissement dans la fonction publique, mais pas au prix de licenciements secs. A ses yeux, il est totalement exclu de taxer davantage le travail. L’objectif doit être au contraire de mettre plus de gens au boulot. L’Echo


Fdesouche sur les réseaux sociaux