Fdesouche

En l’espace d’un an, les vols par effraction, notamment chez les particuliers, ont augmenté de 12 %, tandis que les violences aux personnes ont cru de 5 %. Une réunion se tient aujourd’hui à ce sujet au ministère de l’Intérieur. Brice Hortefeux reçoit aujourd’hui gendarmes et policiers, officiellement pour les « remotiver ».
Parmi les mauvais résultats de l’été, le chiffre noir est celui de l’augmentation des cambriolages : + 12 %. Celui des violences aux personnes, + 5%, est également inquiétant.
Pour expliquer cette hausse, les experts citent deux raisons principales : d’abord un « transfert de délinquance » : traqués et punis plus sévèrement, certains trafiquants de drogue ont choisi l’option moins risquée des « vols par effraction ». Autre raison invoquée, la réalité des gangs spécialisés venus des pays de l’Est, de Roumanie notamment.
Reste que, derrière les chiffres, il y a chaque année des dizaines de milliers de Français qui subissent un réel traumatisme. Le vol par effraction n’est assurément pas un mal récent. Son retour sur le devant de la scène délinquante n’en reste pas moins une mauvaise nouvelle pour le ministre de l’Intérieur qui a déjà réclamé à ses troupes « un coup de collier contre les cambriolages ».
Source : Le Parisien


Fdesouche sur les réseaux sociaux