Fdesouche

Pendant cinq ans, Vincent Nouzille a écumé les archives de la CIA, de la Maison-Blanche et des présidents américains en exercice de 1958 à 1981. Télégrammes, rapports d’experts du Pentagone, verbatim des entretiens présidentiels… Des documents longtemps classifiés que Nouzille a compilés dans un livre, « Des secrets si bien gardés », paru chez Fayard.
Le livre révèle comment Washington a encouragé les opposants à de Gaulle, s’est réjoui de sa déstabilisation en mai 1968 et avait même préparé un plan secret d’intervention militaire en France au cas il serait assassiné. Sans surprise, on apprend que l’ambassade américaine veille soigneusement sur les futurs leaders politiques, de droite comme de gauche, dressant des listes de centaines de noms de personnalités prometteuses. Jeune député socialiste, François Mitterrand avait décrit à ses contacts américains sa stratégie, plusieurs mois avant le congrès d’Epinay, annonçant qu’il allait ravir des électeurs au PC, unifier la gauche, et viser la présidentielle. Les Américains se rapprochèrent de cet antigaulliste dont l’ambition les stupéfiait, au cas où il arriverait un jour au pouvoir.
Des plans d’installation du centre d’essais nucléaires de Mururoa à la santé des présidents français, jusqu’aux noms des ministres francs-maçons, les Américains savaient tout (ou presque) grâce à un réseau surprenant de collaborateurs et d’informateurs. Le socialiste Charles Hernu fut l’un de ceux-là : dès la fin des années 60, en relation étroite avec un agent de la CIA à Paris, Hernu rédigeait des notes détaillées à destination de l’agence de renseignement.
Au cours des soixante dernières années, plus d’un ministre français aura renseigné en coulisses l’ambassade américaine et la CIA. Mais les révélations ne concernent souvent que des seconds coûteaux. En juillet 2006, le journal Le Monde citait par exemple les noms d’Olivier Stirn, “un important contact de longue date de l’ambassade“, et de Jean-Pierre Soisson, “bien connu de plusieurs conseillers de l’ambassade, amical et ouvert aux initiatives américaines“.
Sources : Le PointLe Monde (article payant) – Blog Le Monde (reprend gratuitement des éléments de l’article payant du Monde)
Documents connexes : 1 2


Fdesouche sur les réseaux sociaux