Fdesouche

SOLIS, cabinet spécialisé dans les études marketing ethniques, a réalisé la première étude média-marché auprès des populations originaires du Maghreb, d’Afrique subsaharienne et des Départements d’Outre-Mer, vivant en Île de France, soit près de 20% des habitants de cette région.
PRINCIPAUX RESULTATS
1) Produits halals : une demande et des attentes fortes
93.6% de la population d’origine maghrébine et 55.0% de celle originaire d’Afrique subsaharienne achètent des produits halal. Ce marché qui connait une croissance à 2 chiffres générera, selon les estimations de SOLIS, un chiffre d’affaires de 4 milliards € en 2009.
2) Finances : une partie des revenus est transférée à l’étranger
54.9% de la population originaire d’Afrique du Nord et 66.9% de celle originaire de l’Afrique subsaharienne transfèrent des fonds vers leur pays d’origine. L’aide à la famille restée au pays constitue la principale motivation de ces envois.
3) Téléphonie : le lien permanent avec le pays ou le DOM d’origine
Près de 90% des interviewés qu’ils soient originaires du Maghreb, d’Afrique subsaharienne ou des DOM déclare passer des appels téléphoniques vers le pays d’origine avec une fréquence hebdomadaire pour la moitié d’entre eux. La triple play (téléphone + Internet + télévision par ADSL) constitue un champ de développement pour les fournisseurs d’accès en matière d’offres de bouquets de chaînes arabes, maghrébines ou identitaires.

4) Cosmétique : des besoins spécifiques pour les peaux noires et métissées
65.5% des originaires des DOM et 59.8% des originaires d’Afrique subsaharienne achètent des produits cosmétiques spécifiques liés à la couleur de leur peau ou à la nature de leur cheveux. Le montant moyen de ces dépenses atteint 33 € par acheteur, réalisées en grande partie dans le circuit des petits commerces afro-caribéens.
5) Médias identitaires : une forte couverture de ces populations
Les populations issues de la diversité disposent aujourd’hui d’une offre de programmes identitaires importante en télévision (bouquets africains, chaînes maghrébines et arabes, France Ô…) grâce à la réception satellitaire et de plus en plus via l’ADSL qui détrône aujourd’hui la traditionnelle parabole.
CONCLUSION
La diversité ethnique de la population française constitue une réalité incontournable puisque, selon les estimations de Solis, un habitant sur dix de l’Hexagone est originaire de l’immigration extra-européenne (Afrique, DOM,Turquie) et que pour la première fois en 2009, les secondes générations des populations issues de l’immigration nées en France sont plus nombreuses que les primo-arrivants.
Ces marchés vont continuer à se développer et gagner en maturité sous l’impulsion d’une demande en expansion avec notamment l’arrivée progressive des « Diversity baby-boomers » à l’âge adulte (générations nées en France  dans les années 80 et 90).
source


Fdesouche sur les réseaux sociaux