Fdesouche

Dans la nuit du 16 au 17 juin, à 3 h 15,  les gendarmes de Dunkerque tentent d’interpeller trois Lillois âgés de 17 ans, suspectés d’avoir commis un cambriolage. Ils sont arrêtés au terme d’une course poursuite de trois quarts d’heure qui a mobilisé la gendarmerie, la BAC de Dunkerque et les CRS de Steenvoorde.
Repérés par les gendarmes, trois jeunes hommes originaires de Lille prennent la fuite à bord d’une voiture, volée deux heures plus tôt. Une course-poursuite s’engage entre les deux véhicules du PSIG (peloton d’intervention) et les trois “Lillois” qui s’enfuient sur l’A25, direction Dunkerque.
Alertés, les policiers de la BAC bloquent un rond-point. Apercevant les gyrophares, les fuyards font demi-tour et reprennent l’A25 en direction de Lille. La BAC les pourchasse jusqu’à la limite de leur zone d’intervention, appuyée par le PSIG. Les jeunes gens ne se laissent pas attraper, font des écarts sur l’autoroute, plaquant à 160 km/h les véhicules de police contre les glissières de sécurité.
Le PSIG d’Hazebrouck est déclenché pour apporter des renforts. En même temps, les CRS du peloton autoroutier de Steenvoorde installent un barrage sur l’A25. Mais la Ford n’hésite pas à forcer ce barrage, pulvérisant un véhicule de CRS. Un policier fait feu en visant les pneus de l’Escort.
Le conducteur n’obtempère toujours pas et le « stop car » continue sur l’A25 entre les trois véhicules des militaires de Dunkerque, Hazebrouck et les CRS.  À hauteur de Steenwerck, les Lillois font un tête-à-queue, avant de reprendre l’autoroute à contre-sens. Ils finissent par perdre le contrôle de la voiture volée qui s’immobilise dans le fossé.
Les trois jeunes Lillois, « très défavorablement connus des services judiciaires », ont été présentés au juge des enfants. Deux ont été incarcérés, le troisième a été placé sous contrôle judiciaire. Ils devront répondre, entre autres, de vols, délit de fuite, refus d’obtempérer, conduite sans permis, mis en danger de la vie d’autrui, destruction de biens publics. (source) (via Siam)

Rappel :
Nuit du 2 janvier 2008, 4 heures du matin : un appel avertit le Commissariat du Creusot qu’un homme est en train de casser une voiture. Une voiture de la BAC (brigade anti criminalité) se rend sur place.
L’homme tente alors de s’échapper : il fonce sur la voiture de police qui, au prix d’une manoeuvre, évite la collision. Le fuyard fonce alors sur le policier dans le but de l’écraser. Le policier se jette sur le trottoir et tire, atteignant un pneu. Ce qui n’empêche pas la voiture de s’enfuir. Course-poursuite, qui se termine dans une impasse : l’homme abandonne son véhicule et prend la fuite. Les policiers  l’interpellent à son domicile.
Saber Dib, 27 ans, jugé en comparution immédiate est condamné à 10 mois de prison avec sursis et à 3 mois de suspension du permis de conduire.
Résumons : tentative de vol, dégradation de biens, tentative de meurtre, mise en danger de la vie d’autrui, délit de fuite… : 10 mois avec sursis.… (relire l’article)


Suivez-nous

Suivez-nous sur les réseaux sociaux