Fdesouche

Une enquête en ligne MSN-IFOP révèle une jeunesse anxieuse et pessimiste se projetant dans un avenir plus sombre que celui de ses parents. 70 % des jeunes interrogés manifestent ainsi cette perception. L’origine de ce malaise se trouve dans la difficulté des jeunes à s’insérer dans l’univers professionnel.

Les sympathisants de gauche se montrent néanmoins plus pessimistes que ceux de droite. Les difficultés rencontrées par les jeunes sont majoritairement imputées aux entreprises (38 %) qui semblent réticentes à embaucher des jeunes, et à l’éducation nationale (37 %) fréquemment jugée inadaptée.
La responsabilité de ces deux acteurs est plus évidente encore pour les moins de 25 ans, pour lesquels l’entreprise est la première responsable (45 %), l’éducation nationale suivant de près (41 %).

(Source: Le Monde)

Sur le même sujet, relire Robert Putnam :
Putnam conclut que la diversité conduit les gens à se comporter comme… des tortues : «La diversité entraîne anomie et isolement. […] les gens qui vivent dans des lieux “diversifiés” semblent se réfugier dans leur carapace, comme des tortues.»
Dans ces lieux de “diversité”, non seulement les niveaux de confiance dans les membres des autres communautés s’affaissent-ils, mais parallèlement, la confiance à l’égard des membres de la communauté dont on est issu s’érode.
L’individu, pour reprendre la formule de Tocqueville, se réfugie «dans la solitude de son propre coeur».

Source : La diversité nuit-elle à la société ?


Fdesouche sur les réseaux sociaux