Fdesouche

Gérard Cornilleau, économiste, est directeur adjoint au département des études de l’Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE). Pour lui, le déficit de la Sécurité sociale en 2009 n’est pas une surprise et ne demande pas une réduction des dépenses ou une augmentation des prélèvements.

Publicité

“Nous sommes dans une récession grave avec une dépression économique comme on n’en a probablement pas vu depuis que la comptabilité nationale existe. C’est donc très naturellement que les recettes de la protection sociale diminuent et provoquent un déficit. Mais c’est un déficit conjoncturel. Il n’est absolument pas structurel, et il n’a donc pas vocation à être comblé.”

(Source: Le Monde)


Fdesouche sur les réseaux sociaux