Fdesouche

Sur Le Post et Yahoo.fr :

La première vidéo se répand pourtant comme une traînée de poudre, car plusieurs internautes parviennent à le récupérer et le republient sans autorisation sur le site de partage. Et cette fois-ci, l’extrait est visible publiquement, et “embeddable” sur les blogs et autres sites. Parmi eux, un site d’extrême droite, FDesouche.com, qui appelle les internautes à diffuser l’extrait le plus rapidement possible. (…)
Mais il y aura toujours des gens pour sortir une phrase de son contexte ou un extrait vidéo de son montage original.(source)

Sur Arrêt sur Images, à propos de la vidéo de Cohn-Bendit :

Vidéo-buzz de Cohn-Bendit, suite. Un extrait de l’émission “Apostrophes” de 1982, posté sur Dailymotion par différents internautes, a été remplacé par les responsables de la plateforme par le montage plus “équilibré” que nous avons fabriqué hier.
L’extrait d'”Apostrophes” avait été copié sans autorisation par certains internautes après sa publication dans un article d’@si sur Daniel Cohn-Bendit et les accusations de pédophilie. (…)
Ce remplacement ne concerne que deux des copies de la vidéo d’@si circulant sur Dailymotion. Comment l’extrait d’ “Apostrophes” a-t-il circulé sur le web ? L’une des clés de sa diffusion massive peut être sa reprise par l’influent site d’extrême droite Fdesouche.
Interrogé par @si sur le sujet des “remplacements” de vidéos, Dailymotion n’a pas donné suite.
Daniel Schneidermann explique dans une chronique “L’indésirable deuxième vie” qu’a connue une vidéo mise en ligne sur notre site. A relire aussi, notre série d’enquêtes sur l’extrême droite sur le web, où il est question du site Fdesouche : “La fachosphère, à l’assaut du net“.
source

Dans Ouest-France :

Le visage d’Omar Ba est incroyablement mobile. En une fraction de seconde, il varie du rire enthousiaste à la fermeté de celui d’un homme qui veut convaincre : « J’ai vu trop d’Africains mourir pour un Eldorado qui n’existe pas ! C’est ma responsabilité d’ancien clandestin de le dire. » Plus sérieux, encore : « Je sais que mon message peut être récupéré par des nationalistes. Mais ce n’est pas à eux que je m’adresse. »
« Trop tard ! », c’est déjà fait, commente goguenard, un Internaute de Français de souche. Ce site Internet, où discutent de pseudo-nouveaux idéologues d’extrême droite, a publié une chronique sur le dernier ouvrage du Sénégalais. Omar Ba ignore ces provocations. Il est sévère avec tous les politiciens : les dirigeants africains qu’il accuse d’avoir laissé le sujet de l’immigration aux Européens, les élus de l’Union européenne et leur Pacte signé en octobre qui contient « des clauses inacceptables. »
source

Dans la revue Politis (revue tendance gauche blabla) :

Quelques années plus tard, en juin 2009, un autre penseur de gros niveau, du nom de Manuel Valls (et la caravane passe), que la droite sarkozique aime d’un amour sincère, « parcourant les allées d’une brocante à Evry, et équipé d’un micro-cravate », juge que l’endroit, où d’arrogant(e)s passant(e)s exhibent un épiderme outrageusement foncé, donne de sa bonne ville une « image » un peu dégradante : « Belle image de la ville d’Evry… Tu me mets quelques Blancs, quelques Whites, quelques Blancos »
Glisse-t-il, sous les applaudissements nourris de l’extrême droite, que ravit tant d’iconoclasme.
source


Fdesouche sur les réseaux sociaux