Fdesouche

CIVISME – Éric Besson, le ministre de l’Immigration, recevait ce mardi un rapport censé redonner aux symboles de la République leur brillant d’antan…

Quand Evelyne Thomas et son buste de Marianne ne suffisent plus à maintenir un semblant d’identité nationale, il devient urgent de revoir les symboles de la République pour ranimer la flamme vacillante du patriotisme. Après les sifflements qui ont accompagné la Marseillaise lors du match France-Tunisie le 14 octobre 2008, le gouvernement s’est décidé à réagir.
Le ministre de l’Immigration, de l’Intégration, de l’Identité nationale et du Développement solidaire accusait réception ce mardi matin d’un rapport de 10 pages. En huit propositions «ni exhaustives ni limitatives», les quatre rapporteurs, tous députés UMP, entendent «soutenir et promouvoir le respect des symboles républicains»…
Au menu, des drapeaux français et la motion «République française» gravée sur tous les édifices publics (y compris La Poste et les casernes de pompiers), et les paroles de la Marseillaise collées en couverture des cahiers d’écoliers. Contrairement à ce à qui était attendu, il ne s’agit pas de «déringardiser» les symboles républicains, mais plutôt de les faire accepter par les moins enclins à la fibre patriotique, les jeunes en premier.

Un kit pédagogique pour apprendre la Marseillaise


Visiblement affectés par les sifflements d’hymnes nationaux, les auteurs du rapport proposent de diffuser «un kit pédagogique pour faciliter l’enseignement pédagogique de la Marseillaise». Jean-Philippe Maurer, Françoise Hostalier, Jacqueline Irles et Philippe Meunier proposent également de redonner du peps au défilé du 14 juillet. Le rapport envisage à cette fin d’associer la jeunesse à la manifestation et d’ouvrir les espaces publics, mais les quatre députés ne disent pas comment ils comptent s’y prendre.

Les rapporteurs ne s’arrêtent pas en si bon chemin et prévoient la création d’un « observatoire national du respect des symboles républicains » pour témoigner, ou non, de l’efficacité de leurs propositions. Si avec ça, l’honneur et la patrie n’en ressortent pas grandis…
A la réception du dit rapport, Eric Besson a indiqué qu’il «serait amené à prendre des initiatives avant la fin de l’année».

source
(Merci à Bustaze)


Fdesouche sur les réseaux sociaux