Fdesouche

AFP 24/05/2009 – Le président de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE), Lluis Maria De Puig, s’est déclaré dimanche à Alger favorable à une intégration de l’Algérie et des autres pays du Maghreb au sein de l’institution pour renforcer leurs relations.
“Notre ambition, en tant que parlementaires de la grande Europe, c’est de vous compter parmi nous et de voir aussi les pays du Maghreb rejoindre cette institution, car nous avons besoin de vous”, a déclaré M. De Puig à la presse à l’issue d’une audience avec le président Abdelaziz Bouteflika.
“Nous avons besoin de la présence d’un pays comme l’Algérie qui connaît l’Afrique et la Méditerranée”, a-t-il expliqué. “Il s’agit d’une demande ou d’une offre pour discuter (des préoccupations) de l’avenir en Méditerranée, en Afrique et dans le monde entier”, a ajouté M. De Puig.

Le président de l’APCE s’est dit “très honoré de pouvoir transmettre au président Bouteflika cette ambition émanant de la majorité des pays européens qui veulent entamer une nouvelle relation avec le sud de la Méditerranée”. ,”Il appartient à l’Algérie de décider avec quelles modalités elle veut participer dans cette grande organisation européenne” a-t-il précisé. Elle apportera un “enrichissement” pour l’APCE, a estimé M. De Puig.
L’Algérie et les autres pays du sud de la Méditerranée ont un statut de “partenaires” à l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’UE, selon M. De Puig. L’APCE, créée il y a tout juste 60 ans, est composée de parlementaires venant de 47 pays européens.”
Via Entre Guillemets


Fdesouche sur les réseaux sociaux