Fdesouche


• Toulon : début avril, dans l’autobus, un ado de 16 ans se risque à demander à un “jeune” qui fait hurler son lecteur MP3 de baisser le volume de la musique : le malheureux sera passé à tabac à la sortie du bus par une bande de dix jeunes surexcités. Les coups pleuvent : en plein visage, sur la tête, dans le ventre. Parmi les agresseurs, Mouhaned M. , 19 ans, et Karim C., 18 ans, poursuivis pour violences aggravées. La représentante du ministère public dresse leur profil : “ Ce ne sont pas des délinquants. Ils sont issus de familles sans problème. Structurées. Où les parents travaillent. (…) L’un a un contrat de travail. L’autre allait intégrer la Marine “. Verdict : 16 mois de prison, dont huit avec sursis.
• Chanteloup-les-Vignes : un jeune de 16 ans, élève au collège René-Cassin, roue de coups sa conseillère principale d’éducation. Frappée à coups de poing et de pied, la victime souffrirait d’une grave lésion à l’oeil. Présenté devant un juge pour enfants, l’agresseur a été remis en liberté et astreint à une simple mesure de suivi éducatif.

• Nord : une collégienne de 14 ans passe à tabac sa prof. Ne supportant pas son exclusion du cours, la jeune fille se jette sur l’enseignante, la plaque au sol et la frappe avec acharnement. Déjà exclue d’un autre collège roubaisien pour des faits similaires, la collégienne a été présentée au Parquet des mineurs. Source

• Val d’Oise : deux enfants de 11 ans sont attaqués et roués de coups à la fête foraine. Leurs agresseurs, des jeunes plus âgés, les délestent de leurs jetons d’auto-tamponneuse. L’une des victimes a deux dents cassées et des ecchymoses à l’oeil. Sources 12


Fdesouche sur les réseaux sociaux