Fdesouche

… ou la délinquance en banlieue vue des quartiers chics. Un avant-goût :
[dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/x9d8o9_violence-en-france-y-pas-pire-quau_news[/dailymotion] (Merci à French Carcan) – Voir la vidéo dans son intégralité.
Le 20 mai dernier, Frédéric Taddei et ses invités débattent de la violence au moment des affaires du professeur poignardé et du guet-apens tendu à la police avec armes de guerre à la Courneuve.
Les invités :

Yves Michaud,
Philosophe
Philosophe, professeur à l’Université de Rouen et directeur de l’Université de Tous les Savoirs qu’il a créée en 1998. Il a écrit plusieurs livres sur l’art contemporain, et il s’ intéresse également, depuis 40 ans, à la question de la violence, qu’il aborde dans « La violence apprivoisée » (1996), « Changements dans la violence, essai sur la bienveillance universelle et la peur »(2002) et le « Que sais-je ? » sur la violence (PUF) – première édition parue en 1988, rééditée pour la dernière fois en 2005, et qui sera prochainement remise à jour – , ouvrage de référence qui étudie la violence sous ses visages contemporains.
Antoine Bello,
Ecrivain
Il est français mais il vit aux Etats-Unis, où il a fondé un site internet d’informations et de classements sur tous les sujets possibles et imaginables, Rankopedia. Il vient de publier son quatrième roman « Les Eclaireurs » (Gallimard), qui a reçu le prix France Culture / Télérama. Depuis le précédent, « Les Falsificateurs », il a créé un personnage de jeune islandais, Sliv, qui est un agent du CFR, le Consortium de Falsification du Réel, dont toute l’activité consiste précisément à falsifier, manipuler le passé comme le présent.
Dans son dernier roman, il s’attaque au 11 septembre et à ses conséquences…
Anne-Claude Ambroise-Rendu,
Historienne
Spécialiste de criminologie et maître de conférences à l’Université Paris X. Elle travaille sur les représentations et les pratiques du crime et de sa répression aux XIXe et XXe siècles.
En 2006, elle a publié « Crimes et Délits, Histoire de la violence de la Belle Époque à nos jours », aux éditions Nouveau Monde, 2006.

Mathieu Rigouste,

Sociologue
Chercheur en sciences sociales à l’université Paris-VIII-Saint-Denis. Il a écrit de nombreux articles sur la construction médiatique de l’« immigré » et des quartiers populaires.
Il vient de publier « L’ennemi intérieur » (La Découverte, collection des « Cahiers Libres »), dans lequel il revisite cinquante années de l’ordre en France.

Jean-Marie Muller,

Philosophe
Philosophe, spécialiste de Gandhi, et écrivain. Membre fondateur du MAN (Mouvement pour une Alternative Non-violente), directeur des études à l’Institut de recherche sur la Résolution Non-violente des Conflits, il soutient, le fonds associatif « Non-Violence XXI » et il est membre du Comité de parrainage du Centre de ressources sur la non-violence en Midi-Pyrénées. Tout cela avec l’ambition de relever le « défi de passer de la culture de la violence à celle de la non-violence ». Auteur de plusieurs ouvrages sur la question, il a notamment publié « Vers une culture de non-violence », « le courage de la non-violence » « De la non-violence en éducation ». Son dernier livre est le « Dictionnaire de la non-violence » (Editions du Relié).


Fdesouche sur les réseaux sociaux