Fdesouche

Cécile Amar, du Journal du Dimanche, va prochainement sortir un livre sur la Secrétaire d’Etat chargée de la politique de la Ville : «Fadela Amara, le destin d’une femme». Elle y raconte comment N. Sarkozy, alors ministre de l’Intérieur, serait intervenu pour que le  frère aîné de Fadela Amara obtienne un titre de séjour alors qu’il était incarcéré pour avoir braqué et tué un bijoutier.

Publicité

Ce livre aborde «une difficile affaire de famille – qui a été une épreuve terrible pour elle – ». C’est l’histoire d’un couple de bijoutiers qui se fait braquer en février 1984 chez lui à Joze, dans le Puy-de-Dôme,  par trois hommes armés et masqués, suivi de l’assassinat d’André Baster, le propriétaire… L’assassin n’est autre «qu’Hassein Amara, 23 ans, le frère aîné de Fadela».
Cécile Amar écrit : «Ce drame ruine Fadela, qui se démène, emprunte à qui elle peut pour régler les frais d’avocat. Elle se bat, toute seule, sans rien dire, pour son frère, ou plutôt pour ses parents. Et craque parfois.» Son frère sera condamné à 16 ans de prison, mais pendant son incarcération, sa carte de séjour arrive à son terme… Alors, Fadela Amara va tout faire pour lui obtenir un titre de séjour.
C’est là que, toujours d’après Cécile Amar, N. Sarkozy entre en scène… Il devient ministre de l’Intérieur. Et on pense qu’il est intervenu… «Je ne sais pas si Sarko a donné des ordres, mais mon frère a eu enfin ses papiers».
On peut donc se demander si ce n’est pas pour cette raison, que la secrétaire d’Etat à la Ville, qui adhérait au Parti Socialiste jusqu’en 2007, ne manque pas de défendre avec véhémence le Président lorsqu’il est attaqué ! (Source)


Fdesouche sur les réseaux sociaux