Fdesouche

Eric Besson a déclaré à Calais à propos de l’immigration clandestine «qu’il ne laisserait pas la situation se dégrader» dans la ville.  Et confirmé que «la jungle n’existera bientôt plus».
« Nous ne laisserons pas cette situation se dégrader et vous ne serez pas obligés de fermer vos entreprises. La “jungle” n’existera bientôt plus (…) mais je ne peux pas vous dire avec quelles modalités et selon quel calendrier », a-t-il déclaré lors d’une rencontre avec des chefs d’entreprise.

Un chef d’entreprise fait état d’agressions quotidiennes, d’attaques à coup de barres de fer… « Les clandestins sont devenus beaucoup plus agressifs ».

L’un d’eux a fait état d’agressions quotidiennes contre ses salariés, d’incidents graves comme d’attaques à coup de barres de fer, de branchements électriques sauvages dangereux. « Les migrants ont changé d’attitude depuis quelques mois, ils sont devenus beaucoup plus agressifs » , a t-il affirmé.
« Si on ne fait rien, nos entreprises n’existeront plus l’année prochaine », a affirmé le représentant de X.  La maire de Calais a souligné que sa ville comptait 14% de chômeurs et 6.000 Rmistes. “Nous n’arrivons plus à gérer le problème des “migrants” [des clandestins]”. Elle a qualifié la situation à Calais “d’intenable” et s’est défendue d’avoir une “attitude agressive ou raciste“. (source)


Fdesouche sur les réseaux sociaux