Fdesouche

Alain Duhamel a encore fait très fort dans sa chronique ce matin sur RTL.
Evoquant l’incident de Durban, qui a vu l’ambassadeur de France quitter la séance pour protester contre un discours du président iranien, l’indéboulonnable journaliste a réussi par un tour de passe-passe assez incroyable à mettre sur le même plan la “tentation” du protectionnisme, avec celle du racisme et de la xénophobie (ses propos sont exactement les suivants : “on sait qu’on est dans une grave crise, et que dans des crises de ce genre, il y a toujours des tentations de protectionnisme, de nationalisme, de racisme, de xénophobie”).
Pourquoi Alain Duhamel a-t-il choisi d’établir un lien implicite entre protectionnisme et racisme ? Quel rapport entre les deux ? Nous avons d’un côté une attitude individuelle, condamnable d’un point de vue moral et fondée sur l’existence de préjugés, et de l’autre une théorie économique qui prétend viser l’efficacité et le bien-être.
Il n’y a donc strictement aucun rapport entre ces deux notions, qui se situent sur des plans radicalement différents.
La suite sur levraidébat.com


Fdesouche sur les réseaux sociaux