Fdesouche

Venus de toute l’Ile-de-France, des salariés clandestins de différentes filiales de Veolia occupent depuis deux jours le site de Villeneuve-le-Roi. Ils demandent leur régularisation.
Voilà deux jours qu’ils ont investi la salle à manger de la société. Depuis mercredi matin, une trentaine de sans-papiers occupent le site de la société de traitement des déchets Taïs, une filiale de Veolia Propreté, située à Villeneuve-le-Roi. Ce sont d’actuels ou d’anciens intérimaires des filiales de Veolia d’Ile-de-France.
Ils demandent leur régularisation.
« Il y a plus de huit mois, nous avons donné la liste des personnes concernées à Veolia afin de trouver des accords, explique Jean-Pierre Hernio, secrétaire fédéral des transports à la CGT. Et 23 sont encore sur la paille. Les agences d’intérim et Veolia doivent prendre leurs responsabilités. »
Au printemps dernier, la CGT avait multiplié les actions dans les entreprises afin d’obtenir la régularisation d’employés sans papiers. L’occupation pourrait bien s’inscrire dans la continuité de ce mouvement : « Il est impensable de croire que cela pouvait s’arrêter en décembre 2008 », lance Serge Vinet, représentant départemental de la CGT chargé du secteur de la démocratie sociale. Et si aucun autre site n’est pour le moment occupé, le syndicat déclare : « Tant qu’il y a aura des salariés dans une situation similaire, nous nous engagerons avec eux. »
Les discussions ont été ouvertes avec la direction de Veolia mais aucun accord n’a été trouvé. Source


Fdesouche sur les réseaux sociaux