Fdesouche

Le taux d’endettement de la France devrait s’approcher de 80 % du PIB à la fin de l’année 2010 a annoncé le premier ministre François Fillon. Le taux, actuellement de 66 % du PIB, augmenterait de sept points par an jusqu’en 2010, la dette dépasserait alors les 22 000 euros par Français.

«Personne aujourd’hui ne peut savoir quand on sortira de cette crise. Ce qu’on sait, c’est que toute l’année 2009 sera une année de crise.», a affirmé François Fillon. La ministre de l’économie, Christine Lagarde, avait évoqué la veille le chiffre de 1,5 %.«Ces chiffres sont moins mauvais que la plupart des pays européens et les Etats-Unis.», a souligné M. Fillon, jugeant que l’entrée plus tardive de la France en récession résultait de la politique du gouvernement.
Le cabinet du ministre du budget, Eric Woerth, avait indiqué lundi que le seul déficit de l’Etat devrait dépasser 100 milliards d’euros cette année, ce qui équivaut à plus de 5,2 % du PIB. A cela s’ajouteront les déficits de la Sécurité sociale et des collectivités territoriales, creusant encore le déficit public, qui devrait flirter avec 5,5 % du PIB, un chiffre comparable aux dernières prévisions de la Commission européenne (5,4 % du PIB).
(Le Figaro)


Fdesouche sur les réseaux sociaux