Fdesouche

Des vedettes de la chanson, du sport ou de la comédie vont participer aux actions menées, aux frais du contribuables, par un «Comité du vivre ensemble» pour atténuer les «tensions» entre communautés du 19ème arrondissement. L’aspect «culturel» sera privilégié : hip-hop, slam et football …

Pour enrayer cette spirale infernale, élus locaux, institutions et associations ont créé un Comité du vivre ensemble, qui vient de sélectionner 12 projets destinés à retrouver une cohésion dans cette mosaïque culturelle, religieuse et multiethnique, avec une enveloppe de 200 000 € à la clé. Le chanteur Abd Al Malik, la footballeur Anelka, le Jamel Comedy club, le danseur Nasty ont accepté de répondre à «l’appel de la jeunesse» du XIXe arrondissement de Paris, désemparée après les incidents qui ont déchiré récemment ce «quartier populaire» de l’Est parisien et parraineront certains des projets. Abd Al Malik devrait ainsi participer à une journée de concert sur la place des Fêtes le 12 juillet, Nicolas Anelka pourrait animer un tournoi de foot avec sa société Ready to play, le danseur Nasty animera une soirée hip-hop sur le bassin de la Villette…
Une règle doit être suivie : le mélange entre jeunes d’origine africaine, maghrébine, chinoise, de confession juive ou catholique… « Nous n’avons pas classé nos projets en fonction des communautés, prévient Adji Ahoudian. Mais nous tenons à ce que toutes nos activités soient mixtes. Nous avons fait des efforts : par exemple, le festival des jeunes talents, en juillet, s’étalera sur une semaine sauf le samedi, pour permettre aux jeunes de confession juive d’y participer. » (Le Parisien)


Fdesouche sur les réseaux sociaux