Fdesouche

Le taux de chômage atteint 13,4% en Espagne, ce qui ne s’était pas vu depuis la récession de 1987. Le nombre de chômeurs pourrait passer de 3 à 4 millions cette année.
Commentaire du Telegraph :

« Dix ans après son lancement, l’euro est en train de conduire l’Espagne au désastre. En laissant le contrôle des taux d’intérêt à la Banque centrale européenne, Madrid a renoncé à un instrument vital de gestion macroéconomique, et est en train de le découvrir.
L’économie espagnole est faible ; elle a besoin de taux d’intérêt plus bas et d’une monnaie plus souple. Mais une telle perspective ne convient pas à l’Allemagne, puissance dominante de la zone euro : de ce fait Madrid n’a plus qu’à souffrir en silence pendant que son peuple appelle au secours. »

Sources : Yves Daoudal et Eurotopics


Fdesouche sur les réseaux sociaux