Fdesouche

Franschhoek

Au XVIIe siècle, le gouverneur Simon van der Stel avait insisté auprès de la Compagnie des Indes orientales pour que lui soit fourni des experts vingerons et des spécialistes de l’olivier afin de cultiver des terres riches en alluvions. La compagnie accepta sa requête et le 31 décembre 1687, un premier navire transportant des réfugiés huguenots d’origines françaises quitta la Hollande pour Le Cap. Ces Huguenots s’étaient retrouvés en Hollande suite à la révocation de l’édit de Nantes par Louis XIV. La compagnie leur offrait un pécule et une terre à cultiver en Afrique du Sud pour une durée de 5 ans minimum.

Au bout d’un voyage de 3 mois pendant lesquels périrent de nombreux passagers, quelques 176 Huguenots débarquèrent au Cap au cours du premier trimestre 1688. Le 20 mars 1688, le Berg China transportant encore de nombreux Huguenots quittait la Hollande pour Le Cap. En tout, près de 277 huguenots s’installèrent dans la colonie néerlandaise.

Le gouverneur van der Stel leur avait réservé des terres dans la vallée d’Olifantshoek rapidement rebaptisé Franschhoek (littéralement « le coin des Français » en afrikaans) afin que les Français puissent y développer la culture de la vigne.

suite


Agrandir le plan


Fdesouche sur les réseaux sociaux