Fdesouche

Dans le cadre de la réforme du système scolaire italien, le chef du gouvernement Silvio Berlusconi veut créer des classes spéciales pour enfants immigrés.

«Nous nous sommes inspirés de systèmes scolaires d’autres pays de l’UE», a répondu Berlusconi à l’opposition, qui estime cette mesure discriminatoire.
Le projet prévoit que les élèves étrangers passent un examen de connaissance de l’italien. En cas d’échec, ils intégreraient une classe séparée, jusqu’à ce qu’ils maîtrisent la langue.

L’ opposition trouve scandaleux que les victimes de cette discrimination soient des enfants. La Ligue du Nord, à l’origine de ce texte, estime qu’au contraire cela permettra une meilleure intégration des étrangers. Elle souhaite en outre imposer un maximum de 30% d’enfants étrangers par classe.
Plus de 500 000 enfants étrangers (6%) fréquentent les écoles italiennes. En 5 ans, ce chiffre a plus que doublé.

Source : PI


Fdesouche sur les réseaux sociaux