Fdesouche

Des soldats, des policiers, des profs et des médecins craignent pour leur emploi depuis que l’ensemble du fichier des adhérents du British National Party a été posté sur Internet hier.

Plus de 12000 noms, adresses, numéros de téléphone et adresses email furent publiées, ainsi que les noms et les âges des enfants scolarisés. Certains membres avaient un commentaire tel que “Discrétion requise – problème d’emploi” sur leur fiche, d’autres leurs passe-temps.

Simon Darby, le porte-parole du parti, a affirmé qu’un ex-membre était probablement la source.

La liste inclut plusiers ex-policiers. Le chef de la police de Manchester a affirmé : “L’appartenance au BNP ou sa promotion par des policiers est interdite”.

Source (en anglais)

Merci à denis l.


Fdesouche sur les réseaux sociaux